almouminine

forum islamique du site aloustad.com
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la présence d'alcool dans certains aliments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
biba
Invité



MessageSujet: la présence d'alcool dans certains aliments   Ven 7 Oct à 19:58

Salam wa alikoum wa rahmatouAllah wa barakatou

3733. D’après Ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait des deux), l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: "Tout ce qui enivre est du vin et tout ce qui enivre est prohibé. Quiconque continue à boire des liqueurs enivrantes dans l'ici-bas jusqu’à sa mort et ne revient pas à résipiscence, en sera privé dans l'au-delà".

L'authentique de Mouslim.


Mais je voudrais savoir si quelqu'un pouvait me renseigner sur le fait de présence d'alcool dans ceratins aliments comme le vinaigre ou la vinaigrette ou encore les pâtes feuilletés.
Est ce que manger ces produits est considéré comme haram

Barak Allahou fikoum pour votre réponse


Wa salam wa alikoum
Revenir en haut Aller en bas
almoumine
top posteur
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: la présence d'alcool dans certains aliments   Ven 7 Oct à 21:40

biba a écrit:
Salam wa alikoum wa rahmatouAllah wa barakatou

3733. D’après Ibn `Umar (qu'Allah soit satisfait des deux), l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: "Tout ce qui enivre est du vin et tout ce qui enivre est prohibé. Quiconque continue à boire des liqueurs enivrantes dans l'ici-bas jusqu’à sa mort et ne revient pas à résipiscence, en sera privé dans l'au-delà".

L'authentique de Mouslim.


Mais je voudrais savoir si quelqu'un pouvait me renseigner sur le fait de présence d'alcool dans ceratins aliments comme le vinaigre ou la vinaigrette ou encore les pâtes feuilletés.
Est ce que manger ces produits est considéré comme haram

Barak Allahou fikoum pour votre réponse


Wa salam wa alikoum

salam aleykoum

j'ai trouvé ça à propos de l'usage du vinaigre

Question :

Est-il permis de transformer délibérément du vin en vinaigre ? Et est-il permis de consommer un tel vinaigre ?


Réponse :

Le Prophète (sur lui la paix) a dit : "Quel bon aliment que le vinaigre" (rapporté par Muslim, n° 2051). Il y a cependant divergences d'avis à propos du fait de savoir s'il n'est permis de consommer que le vinaigre qui s'est formé de lui-même à partir du vin ou s'il est aussi permis de consommer le vinaigre qu'on a volontairement transformé à partir de vin ; puis, dans le second cas, s'il est permis de faire du vinaigre en plaçant du vin au soleil ou s'il est aussi permis de faire du vinaigre en y ajoutant quelque chose.

A) D'après un des avis de l'école hanbalite : on peut consommer le vinaigre formé de lui-même ; par contre, il est interdit de transformer volontairement du vin en vinaigre (aussi bien en plaçant le vin au soleil, qu'en y mélangeant un produit) et on ne peut pas consommer le vinaigre ainsi formé.

B) D'après l'école shâfi'ite, un des avis de l'école mâlikite et d'après un autre avis de l'école hanbalite : on peut consommer le vinaigre formé de lui-même et le vinaigre formé en plaçant délibérément du vin au soleil ; par contre, il est interdit de transformer volontairement du vin en vinaigre en y mélangeant un produit, et on ne peut pas consommer le vinaigre ainsi formé.

Ces deux avis se fondent sur le Hadîth suivant : Abû Tal'ha questionna le Prophète au sujet de vin dont des orphelins avaient hérité. Le Prophète lui dit : "Jette-le. – N'en ferais-je pas du vinaigre ? – Non" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 3672).

C) D'après Abû Hanîfa : il est permis de transformer du vin en vinaigre et il est permis de consommer le vinaigre ainsi formé.
Abû Hanîfa pense que le vin qui s'est transformé en vinaigre a changé de nature (istihâla) et est donc devenu licite. Il pense de plus qu'il est permis de transformer volontairement ainsi du vin en vinaigre, car il s'agit d'une correction (islâh) apportée à une chose illicite pour qu'elle devienne justement licite. Exactement comme il est permis de tanner volontairement la peau d'une bête morte (mayta) – illicite d'utilisation avant le tannage – pour qu'elle devienne justement licite.
Quand le Prophète a dit : "Quel bon aliment que le vinaigre", il n'a pas fait de différence entre le vinaigre de telle catégorie ou telle catégorie. Faire du vinaigre à partir du vin, c'est exactement comme tanner la peau de la bête morte, ce qui est permis. Qu'est-ce que Abû Hanîfa dit à propos du Hadîth de Abû Tal'ha ? Fidèle à sa tradition interprétative "ahl ar-ra'y", il lit ce Hadîth à la lumière de la règle générale, qui est la suivante : on sait que juste après l'interdiction de l'alcool, le Prophète, pour bien imprégner les esprits de cette interdiction, avait interdit par exemple de laisser des dattes tremper dans l'eau dans des récipients auparavant utilisés pour y former de l'alcool. Quelque temps après il l'autorisa de nouveau (rapporté par Muslim). Abû Hanîfa pense donc que le Hadîth de Abû Tal'ha a probablement été dit pendant la période suivant l'interdiction de l'alcool : c'était pour bien imprégner les esprits du devoir d'éloignement par rapport à l'alcool. Un autre Hadîth existe où le Prophète a dit à Abû Tal'ha : "Jette le vin et casse les récipients" (rapporté par At-Tirmidhî, n° 1293). Voyez : aucun juriste ne pense qu'il est obligatoire de casser le récipient dans lequel se trouvait le vin ; tous savent que c'était une mesure destinée à bien marquer les esprits. L'interdiction de faire volontairement du vinaigre avec du vin semble donc être du même type d'après Abû Hanîfa.

D) D'après un des avis de l'école mâlikite : il est interdit de transformer le vin en vinaigre, mais si on le fait quand même, le vinaigre ainsi formé est licite (al-jawâz ma' al-karâha).
Cet autre avis de l'école mâlikite est quant à lui une autre façon de concilier le principe de la licité du vinaigre – "Quel bon aliment que le vinaigre" (rapporté par Muslim) – et le Hadîth rapporté de Abû Tal'ha – "N'en ferais-je pas du vinaigre ? – Non" (rapporté par Abû Dâoûd) – : le Hadîth rapporté par Abû Dâoûd concerne l'action de transformer le vin en vinaigre – qui est donc interdite – ; cependant, le vinaigre qui a été quand même formé ainsi – par exemple par des non-musulmans – est licite de consommation, conformément au Hadîth rapporté par Muslim.


Note :

Ceux des savants qui pensent qu'il est permis de transformer du vin en vinaigre sont quand même d'avis qu'il est interdit au musulman d'acheter du vin ou un autre alcool. Leur avis concernant la transformation en vinaigre s'applique donc à un autre cas que celui où on va acheter le vin pour le transformer en vinaigre.


Mes sources pour cet article :

Al-fiqh ul-islâmî wa adillatuh, pp. 2629-2631 – Fatâwâ mu'âsira, tome 3 pp. 559-564 – A'lâm ul-muwaqqi'în, tome 2 pp. 292-293 – Bidâyat ul-mujtahid, tome 2 pp. 879-880.

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

source : http://www.maison-islam.com/article.php?sid=278
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sannah
Invité



MessageSujet: Re: la présence d'alcool dans certains aliments   Sam 8 Oct à 2:13

salam aleykoum

Citation :
Mais je voudrais savoir si quelqu'un pouvait me renseigner sur le fait de présence d'alcool dans ceratins aliments comme le vinaigre ou la vinaigrette ou encore les pâtes feuilletés.
Est ce que manger ces produits est considéré comme haram


Je me suis moi même déjà posé la question et j'étais tombé sur un site qui expliquait que l'alcool est illicite à cause de son caractère enivrant. Le vinaigre ayant changer de nature et perdu son caractère enivrant est donc licite. Le meilleur exemple de l'application de cette règle est celui du jus de raisin, qui est tout à fait licite en Islam. Mais à partir du moment où il a fermenté pour devenir du vin, il a changé de nature et devient ainsi boisson illicite est impure. Il est en de même pour le vinaigre : Bien qu’à l’origine le vin et l’alcool sont tous deux strictement interdits en Islam, lors du processus de transformation en vinaigre, ils changent de nature, perd son caractère corrupteur et impure, et devient de ce fait licite.
Ceci semble confirmé par le hadith: " Quel bon condiment qu’est le khall(vinaigre de vin)."

Toutefois je penses qu'on n'ait jamais trop prudent. Je ne savais pas qu'il y avait de l'alcool dans les pâtes feuilletées vendu dans le commerce. Si tu veux je peux te donner une très bonne recette de pâte feuilleté fait maison. C’est sûrement meilleur et garantie sans alcool.

http://www.muslimfr.com/modules.php?name=News&file=article&sid=132


Dernière édition par le Sam 8 Oct à 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sannah
Invité



MessageSujet: Re: la présence d'alcool dans certains aliments   Sam 8 Oct à 2:32

salam aleykoum

voici la reponse faite du " Conseil Européen de la Recherche et de la Fatwâ " concernant le statut du vinaigre de vin :

http://www.islamophile.org/spip/article819.html


et l'avis du site 'Hallal France', destinée au consommateurs musulmans, que je viens de decouvrir par hazard :

http://halal.edaama.com/modules.php?name=Content&pa=showpage&pid=6
Revenir en haut Aller en bas
abou soulaiman
top posteur
avatar

Nombre de messages : 301
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: la présence d'alcool dans certains aliments   Sam 8 Oct à 10:12

assalamou alaykoum

les aliments comme les pâtes feuilletés qui contiennent de l'alcool en petite quantité sont harram.

il a été rapporté de façon sûre que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Tout ce qui rend ivre quand on le prend en grande quantité est interdit de consommation même en petite quantité » (cité par Ahmad dans al-Mousnad, 2/179,167,91,3/343)



PS : les pâtes feuilletés "BIO de chez CORA" ne contiennent pas d'alcool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sannah
Invité



MessageSujet: Re: la présence d'alcool dans certains aliments   Sam 8 Oct à 11:54

salam aleykoum

Citation :
les aliments comme les pâtes feuilletés qui contiennent de l'alcool en petite quantité sont harram.

il a été rapporté de façon sûre que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Tout ce qui rend ivre quand on le prend en grande quantité est interdit de consommation même en petite quantité » (cité par Ahmad dans al-Mousnad, 2/179,167,91,3/343)



PS : les pâtes feuilletés "BIO de chez CORA" ne contiennent pas d'alcool

Merci pour ce précieux hadith
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la présence d'alcool dans certains aliments   

Revenir en haut Aller en bas
 
la présence d'alcool dans certains aliments
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un labrador hospitalisé avec 1,6 g d'alcool dans le sang
» L'alcool dans la ration
» Alcool dans l'établissement
» Dégout de certains aliments
» L'alcool dans les préparations et gâteau de riz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
almouminine :: Général-
Sauter vers: