almouminine

forum islamique du site aloustad.com
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Opposition Juive au sionisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
almoumine
top posteur
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Opposition Juive au sionisme   Mar 5 Juil à 23:38

Une très intéressante interview de Yakov M.Rabin, historien, Juif, auteur de "Au nom de la Torah. Une histoire de l'opposition Juive au sionisme".

Pour des juifs hassidiques et des juifs libéraux, les sionistes étaient aussi dangereux que les missionnaires chrétiens parce que les uns et les autres voulaient détacher les Juifs de la Torah.

Yakov M. Rabkin, historien à l'Université de Montréal cultive deux champs de recherche de prédilection: l'histoire juive contemporaine et l'histoire des sciences. Il a étudié le judaïsme auprès de plusieurs rabbins au Canada, en France et en Israël. Il était arrivé au Canada en 1973 après avoir vécu 28 ans en Union soviétique, son pays natal. Il a également passé de nombreuses années sabbatiques en Israël même.

S'il fit beaucoup parler de lui l'an dernier, c'est parce qu'il commit un ouvrage peu ordinaire, «Au nom de la Torah. Une histoire de l'opposition juive au sionisme»[15]. Il y soutient, dans ce qui pourrait paraître à première vue une curieuse dissonance, pour ses détracteurs en tout cas, qu'il y a parmi les partisans inconditionnels de l'État hébreu moins de juifs que de chrétiens. Et que cette opposition au sionisme articulée au nom de la tradition juive minerait en définitive la légitimité proprement juive de l'État d'Israël, représentant même, selon un expert local, «une menace plus fondamentale que l'hostilité arabe et palestinienne».

Le Pr Rabkin pense que l'opposition juive à l'existence même de l'État juif est un phénomène occulté, voire censuré, qui suscite autant de colère que de curiosité. Il était venu dernièrement s'ouvrir à Bruxelles de ce bouillant sujet. «Il n'est aucun précepte dans la tradition juive, insiste-t-il, qui nous oblige à vivre là où Abraham a marché.»

Le propos de votre livre est délicat en ces temps de confusion et d'amalgames.

Je suis très conscient qu'existe - mais un peu moins au Canada - un tel climat de terreur intellectuelle. Vous comprenez bien que c'est une tactique qui tend à étouffer le débat. Mais, en qualité d'historien, j'ai voulu jeter un peu de lumière sur un sujet très peu connu par le public.

A quand remonte cette opposition juive au sionisme?

Je traite en réalité d'une partie de cette opposition seulement. Car il en existe une autre, celle qui provient de la gauche, des communistes et des socialistes, qui étaient opposés à l'idée d'un État-Nation juif pour des raisons humanitaires à caractère marxiste. Moi, je me concentre sur tous ceux qui le font au nom de la Torah et de la tradition juive. Pas nécessairement des juifs hassidiques - comme ici à Anvers - mais également des juifs libéraux. Je commence donc avec le début du sionisme politique à la fin du XIXe siècle et j'amène cela jusqu'à l'époque moderne.

Pour ces gens-là, l'idée du sionisme constitue une rupture dans la continuité juive. Les sionistes eux-mêmes admettent volontiers qu'il faut nier le judaïsme pour pouvoir construire un nouveau peuple dans un nouveau pays. C'est un des grands projets de transformation qu'on a connus au XXe siècle. Le premier congrès sioniste ne s'est pas tenu par hasard à Bâle, à l'heure des grands mouvements nationalistes. Toutes les ressources humaines viennent d'Europe. Il fallait créer une conscience nationale au sein d'un groupe religieux qui n'en avait pas, puis créer une langue commune et les transporter dans un pays lointain, et y assurer un contrôle politique et militaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sannah
Invité



MessageSujet: Re: Opposition Juive au sionisme   Mer 6 Juil à 2:12

Dans la tradition juive le judaisme place ses espoirs dans un avenir meilleur pour lui meme et pour toute l'humanité: Ils attendent l'ère messianique qui se caracterise par la venue du messie sur la terre , l'instauration d'une paix definitive sur le monde " un peuple ne tireras plus l'épée sur un autre", l'abondance matérielle pour toute l humanité (plus de famine),et la fin de l'exil du peuple juif qui se caracterise entre autre par le retour en israel. Or au regard de l'actualité internationale on voit bien que c'est en complete contradiction avec ce qui se passe aujourd'hui.Le retour en terre sainte revandiqué par le sionisme n'est donc pas légitime. Je suis contente de voir q'un historien juif l'ai quelque peu dénoncé. Tout juif conformement a sa propre religion devrait s'indigner contre ce qui se passe en Palestine.
Revenir en haut Aller en bas
 
Opposition Juive au sionisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête de la Pentecôte et commentaire du jour "De la Pentecôte juive à la Pentecôte chrétienne"
» Prophéties sur l'Antéchrist et la nation Juive
» l'étoile juive et l'étoile musulmane
» Liens entre l'Apartheid, nazisme et sionisme.
» Vocabulaire de l'opinion et de l'opposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
almouminine :: Actualités-
Sauter vers: